b.online weblog

… media @ nouvelles technologies

Catégorie: B.Communication

Cinémagraphs (TM)

Découvert dans un tweet de Philippe Brognon, je suis émerveillée par le concept « Cinémagraphs » (TM).

C’est quoi?

Oh, c’est tout simple. En tout cas comme idée. Par contre pour la technologie je ne sais pas. Mais c’est purement le genre de produit qui amène à la réflexion: « Mais pourquoi personne ne l’a fait avant? ».

C’est joli, c’est sympa, ça sert à rien (pas encore). Et pourtant on ne s’en lasse pas. Imaginez, sur votre bureau, une photo de bébé qui, inlassablement, dans un mouvement perpétuellement merveilleux, fait son premier pas. Là. Dans le cadre. Sur votre bureau. Ou, pourquoi pas, sur le bureau de votre ordinateur…

Oh que oui, j’aime cette idée.

Cinemagraphs (tm), entre image animée et simple photo.

Cinemagraphs ™, entre image animée et simple photo. Là, ça bouge pas, mais sur le site Cinemagraphs, vous pourrez apprécier toute la finesse de cette nouvelle possibilité.

Les utilisations

Ces images animées font, c’est indéniable, penser à la Gazette du Sorcier dans Harry Potter. Celui qui ne fait pas le rapprochement, devrait revoir ses classiques vite fait.

Pour autant, et si on se laisse facilement aller à imaginer une gazette où l’entarteur entarte et entarte et entarte… sa victime, quelles seraient les utilisations possibles et qui amèneraient un plus aux images animées que nous connaissons aujourd’hui? En tenant comte que ce qui est montré sur le site internet http://cinemagraphs.com/ montre des petits mouvements. Pas des séquences, comme nouer sa cravate par exemple. Ce qui ramènerait d’ailleurs plus à de la vidéo en boucle. Je m’égare, pardon.

Donc, question: quel usage pour le cinémagraphs (TM)

Publicités

Facebook: pas de quoi s’étonner

La « faille » Facebook fait le tour des médias. Et c’est bien.

C’est bien parce que cet événement, réel ou imaginaire collectif, met en lumière que non, il ne faut pas se fier aux « protections » qui existent et qui sont mises en place par les sites, les providers, tout ce qui fait internet. Aucune donnée n’est définitivement à l’abri. Certains sont certainement plus à l’abri que d’autres. Parce que mieux renseignés. Parce que plus dans des secteurs sensibles. Parce que plus méfiants.
Mais, en ce qui concerne des plate-formes telle que Facebook dont les paramètres de confidentialité changent tous les 3 mois, sans prévenir les utilisateurs, ne peuvent pas être fiables.

Ce réseau est une chose formidable mais il souffre de son gigantisme, de son succès, de ses lacunes en matière de communication et maintenant de ses difficultés après son entrée en bourse.
Ce n’est pas d’UN bug que Facebook souffre mais bien de plusieurs, et je ne suis pas sûre qu’ils soient bien identifiés. Quoiqu’il en soit, ne rêvez pas, si vous êtes un utilisateur Facebook, vos données ne sont pas à l’abri. Alors, restez vigilants et allez voir régulièrement vos règles de confidentialité.

Une petite vidéo?

Soyons positif, l’actualité a au moins eu le mérite de faire remonter cette vidéo sympa qui illustre très bien le propos

Lire aussi le très bon résumé de 20Minutes.fr

Et à relire absolument l‘article d’Internet sans Frontières sur la valeur de nos données personnelles

« Gagnez les élections avec internet » et plus si affinités

Dans ce livre, mon cher vieil ami Philippe Allard, présente les bonnes pratiques en matière d’internet pour optimiser la visibilité d’un message électoral en utilisant internet et ses outils. Par optimiser, il faut entendre gagner des électeurs, les convaincre et les amener à voter pour soi. Bien sûr, cela prend du temps, mais le budget communication peut aussi être ainsi réduit sur d’autres postes.
« Gagnez les élections avec Internet« , publié chez Edi.pro donne aux e-candidats un guide de qualité, pratique et complet, qui se rapproche dans son approche globale du sujet des célèbres « Guide Marabout » (nostalgie).
L’astuce? Si on veut prendre un peu de recul, on se rend compte que les solutions présentées ne se limitent pas à la diffusion d’un message électoral. L’émetteur du message peut très bien être un entrepreneur ou un artisan. Peut très bien être vous.

Le livre

L’ouvrage, clair et concis, présente de façon structurée, solution internet après solution internet, l’ensemble des possibilités de diffusion d’un message et les outils, le plus souvent gratuits, qui vous permettront de porter votre message là où il est le plus pertinent et où sa présence sera la plus efficace pour vous et pour la personne qui le reçoit.
Philippe Allard ne serait pas tout-à fait lui-même si dans cet ouvrage, vrai guide pratique, il n’appuyait pas le tout de bonnes pratiques liées aux éléments et outils qu’il présente dans son ouvrage « Gagnez les élections avec internet« . Il ne vous invite pas à faire de la propagande mais de la diffusion et à faire en sorte que les internautes adhèrent à votre message. Lire la suite »

Victimes et Médias

La nouvelle initiative du SPF intérieur mérite d’être relayée: un site internet entièrement consacré à la diffusion de conseils pour que les victimes puissent gérer leur communication avec les médias. Même si ce n’est pas la panacée universelle puisque les victimes, sous le coup des émotions, sont rarement à même de gérer de façon structurée une communication avec les médias. Je retiendrai donc trois des conseils: choisir un porte-parole de confiance, le droit de refuser une interview et le droit de réponse lors de publications erronées.
En savoir plus sur http://www.victimesetmedias.be/