« Gagnez les élections avec internet » et plus si affinités

par Christiane Turck

Dans ce livre, mon cher vieil ami Philippe Allard, présente les bonnes pratiques en matière d’internet pour optimiser la visibilité d’un message électoral en utilisant internet et ses outils. Par optimiser, il faut entendre gagner des électeurs, les convaincre et les amener à voter pour soi. Bien sûr, cela prend du temps, mais le budget communication peut aussi être ainsi réduit sur d’autres postes.
« Gagnez les élections avec Internet« , publié chez Edi.pro donne aux e-candidats un guide de qualité, pratique et complet, qui se rapproche dans son approche globale du sujet des célèbres « Guide Marabout » (nostalgie).
L’astuce? Si on veut prendre un peu de recul, on se rend compte que les solutions présentées ne se limitent pas à la diffusion d’un message électoral. L’émetteur du message peut très bien être un entrepreneur ou un artisan. Peut très bien être vous.

Le livre

L’ouvrage, clair et concis, présente de façon structurée, solution internet après solution internet, l’ensemble des possibilités de diffusion d’un message et les outils, le plus souvent gratuits, qui vous permettront de porter votre message là où il est le plus pertinent et où sa présence sera la plus efficace pour vous et pour la personne qui le reçoit.
Philippe Allard ne serait pas tout-à fait lui-même si dans cet ouvrage, vrai guide pratique, il n’appuyait pas le tout de bonnes pratiques liées aux éléments et outils qu’il présente dans son ouvrage « Gagnez les élections avec internet« . Il ne vous invite pas à faire de la propagande mais de la diffusion et à faire en sorte que les internautes adhèrent à votre message.

Nos conseils préférés

  • page 37: la présentation de votre bilan professionnel (ou privé, c’est votre choix). Personnellement, j’aime beaucoup la solution de la ligne du temps. Plus visuelle et synthétique, et qui permet aussi de présenter des objectifs;
  • page 101: images et sons, pour la mise en avant du plus que cela vous amène. Les photos, sons, vidéos vous permettent de compléter votre présence en utilisant chaque support sur les sites qui leur sont consacrés (YouTube et Dailymotion pour les vidéos par exemple). De plus, cela donne « des couleurs » à votre message. Un chapitre très complet mais pas trop long, juste bien.
  • pages 41 et 52: le blog de campagne et ses nombreux exemples, et aussi cette remarque sur le fait qu’un site web, ou un blog, ne se promotionne pas que sur le web mais aussi par une campagne de communication classique: papier, presse, radio, affichage, …. A lire absolument si vous souhaitez en tenir un parce que sur le web on voit, dans cette matière, vraiment le pire et le meilleur. Grâce à « Gagnez les élections avec Internet », vous ne ferez pas partie du pire.

Les conseils pas seulement pour les élections

  • page 15: le storytelling. Un terme que l’on a beaucoup entendu. Et que l’on a voulu utilisé à tort et à travers. Prenez le temps de lire ces pages, votre message sera bien plus pertinent.
  • page 21: l’e-réputation. Aïe! Le truc ingérable! Quoique… D’abord définir la « chose »: « l’identité numérique d’une personne est composée de toutes les informations présentes à son sujet sur Internet« . Et on a encore plus l’impression que c’est ingérable. Mais Philippe Allard vous explique que l’e-réputation ça se soigne. Par un travail de veille, par la gestion de la critique et des attaques, par vos publications sur le web, par les articles de presse, ….
  • page 37: le bilan de vos actions (voir ci-dessus)
  • page 96: les infographies. Oh, il s’agit ici du principe de base: un petit dessin vaut mieux qu’un long discours. Et en plus, ça gonfle votre contenu et votre présence sur internet.
  • page 104: la vidéo. Tout le monde veut sa vidéo. Et on le comprend quand on voit comment les médias (TV, sites web d’infos) utilisent les vidéos pour parler des candidats de façon originale. Avec le livre, vous saurez quelles vidéos, quel matériel, et où placer vos vidéos.

Les conseils pour les candidats aux élections

  • page 75 etc…: les réseaux sociaux. Twitter, Facebook, Google+, Foursquare, Pinterest. Philippe Allard aborde tout les grands dans ce domaine. Et vous fait le détail des solutions proposées par chacun, avec un mode d’emploi court mais avec tout ce qu’il faut savoir pour en faire un bon usage.
  • pages 41 et 52: des exemples, des exemples
  • page 87: les apps’. Là aussi, le livre aborde un outil à la mode. Mais pas seulement à la mode. Il s’agit ici d’un vrai mode de consommation de l’information avec ses caractéristiques, ses usages, ses codes

Les références du livre

Publicités