Du 6 au 8 juin: les nouveaux défis de la cybercriminalité au centre de la conférence du Conseil de l’Europe

par Christiane Turck

L’échange d’informations entre secteurs  privé et public, les enquêtes transfrontalières et le  renforcement de l’action contre l’exploitation des enfants seront  les principaux thèmes examinés lors de l’édition  2012 de la conférence internationale du Conseil de l’Europe, qui  se tiendra du 6 au 8 juin.

Cette conférence,  qui réunit des représentants des pouvoirs publics, de la police  et de l’industrie de l’internet, s’inscrit dans le cadre du  Projet global sur la cybercriminalité, piloté par le Conseil de  l’Europe.

Les spécialistes  présents étudieront les trois thèmes principaux en  ateliers :

Secteur privé

Comment l’industrie peut-elle communiquer ses  données et soutenir l’action des forces de l’ordre pour  prévenir et perturber le fonctionnement des botnets, la fraude et  d’autres formes d’attaques ?

Le cloud computing (l’informatique  en nuage) et l’accès transfrontalier aux données

De nouvelles lignes directrices sont-elles nécessaires pour donner aux  forces de police le moyen d’agir au-delà de leur  juridiction ?

L’exploitation  des enfants en ligne

De nombreux pays restent encore dotés  d’une législation insuffisante ou inadaptée. Comment  peuvent-ils la renforcer et comment le Conseil de l’Europe et la Virtual Global Taskforce  peuvent-ils travailler avec Interpol pour protéger les enfants contre  la violence sexuelle ?

Plus de 120 pays  coopèrent avec le Conseil de l’Europe en vue de renforcer leur  législation et leur capacité à faire face à la  cybercriminalité, dont un grand nombre dans le cadre de la Convention  sur la cybercriminalité qui, à ce jour, a été  signée par 14 pays et ratifiée par 33. Huit pays ont par  ailleurs été invités à y adhérer.

Pour plus d’informations – Retransmission  en direct sur http://webtv.coe.int)
(Source: communiqué)

Publicités