4 mai: les Rewics

par Christiane Turck

Ce 4 mai, se déroule les Rewics, les Rencontres wallonnes de l’Internet citoyen.

Une onzième édition, en présence de près de 1000 personnes. Depuis maintenantdix ans, le rendez-vous est l’occasion de faire le point sur la fracture numérique, mais aussi sur tout ce qui se met en place autour des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
Ces rencontres sont placées sous le signe du dialogue, de l’échange, mais aussi de la découverte d’autres usages, d’autres expériences dans le domaine des TIC.
Le concept des Rencontres est simple : proposer sur un lieu unique conférences, ateliers, démos, animations avec un plateau d’exposants‐partenaires – susceptibles d’intéresser tant les novices que les professionnels des TIC. Le lieu idéal pour s’informer, rencontrer, échanger.Petite histoire des Rewics

En 10 ans, l’enjeu citoyen des TIC a bien évolué :
‐ A l’époque moins d’1/3 de la population accédait à Internet, aujourd’hui ce sont les 2/3.
‐ La fracture numérique se référait à des inégalités d’accès, l’action se focalise maintenant sur les inégalités
d’usage.
‐ Le Web était monopolisé par une minorité, chacun est devenu producteur de contenu (web 2.0).
‐ On formait à Internet, on s’intéresse désormais à ses risques.
‐ Le Web était marginal dans le tissu associatif, il est aujourd’hui courant.
‐ Les expériences de solidarité étaient exceptionnelles, les projets locaux ou internationaux sont monnaie
courante.
‐ Les politiques publiques étaient muettes sur les TIC, celle‐ci sont maintenant omniprésentes dans les
programmes gouvernementaux.
‐ On croyait en l’inclusion sociale via l’inclusion numérique, on se monter davantage circonspect en la
matière.
Que réserve l’édition 2011 ?
Face à cette évolution, le programme se veut toujours plus riche et diversifié :
– DIX axes thématiques concernant les associations, les bibliothèques, l’enseignement, les EPN, la culture, les
pouvoirs locaux,…
– 30 conférences et ateliers, prospectifs ou strictement pratiques
– Près de 100 intervenants qui proviennent de l’enseignement, des EPN, du social, du culturel,…, Des orateurs issus de Belgique, mais aussi de France pour une quinzaine
– plus de 40 exposants et partenaires
– Une vingtaine de mini‐ateliers et démos
Citer toutes les originalités de cette édition est difficile. Retenons surtout que 2011 sera à la fois l’occasion de porter un regard rétrospectif sur le passé et ouvrir des perspectives pour l’avenir. Juste quelques mises en exergue avec quelques premières, en termes de conférences, comme les Codes QR, les tablettes tactiles, l’emploi de la Kinect, le coworking, présentation du nouveau dispositif des EPN, etc.
Les Rewics verront aussi de nombreux politiques (dont Paul Furlan et Philippe Courard), simples élus ou membres d’exécutifs, intervenir sur les ateliers. Plusieurs politiques publiques wallonnes sont en effet considérées comme exemplaires en Europe (comme les espaces publics numériques).
Les partenaires
Nées à l’initiative de Technofutur TIC, centre de compétence bien connu et établi à Gosselies, les Rencontres rassemblent les acteurs majeurs des TIC : Communauté française, Agence wallonne des Télécommunications, Child Focus, Mouvement social des Aînés, Forem, Universités, Fondation Travail‐Université, agences publiques,…
Infos pratiques
Date : mercredi 4 mai 2011
Lieu : La Géode de Charleroi
Accès : GRATUIT
Site d’information : www.rewics.be

Publicités