L’émo-journalisme

par Christiane Turck

Voilà un mot qui dit bien ce qu’il veut dire. Juste une des dérives de l’info qui tend à prendre toute la place, une espèce de coucou qui sort les poussins « légitimes » hors du nid et se gonfle, gonfle, gonfle… parfois jusqu’à épuiser la mère nourricière. Un certain essoufflement se fait effectivement sentir. Les quelques journalistes de terrain, qui écoutent encore « les gens », eux le savent.

En attendant, je vous laisse à la lecture de ce post:

http://carolinesylvestre.wordpress.com/2010/01/22/lemo-journalisme-kasako/

Bonne lecture

Publicités